dimanche 2 mai 2021

Chronique d'une semaine ordinaire 9

 lundi 26 avril,



Le long du lac les iris se sont mises au diapason toutes ensemble. Philippe Annocque grand connaisseur des fleurs et des animaux m'a indiqué qu'il s'agit  d"Iris pseudocarus, qui inspira la fleur de lys (qui est donc un iris et non un lys). Je n'ai pas eu le loisir de vérifier si elles se maintiennent fleuries tant le temps a été médiocre toute la semaine.

mardi 27 avril,

Comme rien de bien extraordinaire n'a animé ma journée je transfère ici des post qui ont retenu mon attention et notamment celui-ci qui  remet un peu les pendules à l'heure à propos de  ceux qui sont vraiment les fraudeurs. On oublie aussi trop souvent que le chômage est assuré grâce aux contributions de ceux qui travaillent alors que les fortunes détournées sont produites par la rente et profitent donc à des gens qui ne travaillent pas mais font travailler l'argent produit par ceux qui travaillent  

 
mercredi 28 avril 
 
J'avais repéré une proposition de colocation gratuite en échange de quelques heures auprès d'une personne handicapée ayant du mal à se déplacer pour cause de maladie auto immune. Comme ma petite fantaisie est coûteuse (abandonner mon logis pour une location) et que l'idée de rendre service à quelqu'un fait partie de mon ADN, je suis allée rendre visite à la personne qui s'appelle Mireille.
C'est toujours navrant de rencontrer quelqu'un qui est passé d'une vie normale à une vie empêchée. 
Je suis donc un peu hésitante. Il y a déjà quelqu'un -un homme- qui est "en service" mais qui aurait besoin de pouvoir disposer de relais pour aller voir sa famille. L'endroit est proche de la gare (3km), en pleine campagne et la chambre potentiellement mise à ma disposition est éclairée de toutes parts, assez grande et possède une terrasse qui donne sur un jardin qui aurait bien besoin qu'on s'intéresse à lui. Mais suis-je capable d'entraver ma sacro sainte liberté. Mireille demande surtout quelques heures pour jouer avec elle à ses jeux de société favoris. Nulle corvée si on aime les jeux de société mais ai-je vraiment du temps disponible pour ça ? Même si je n'en suis plus au stade illustré ci-dessous je suis très occupée et partager l'intimité des gens ne m'est pas familier. J'ai promis de revenir mardi prochain pour mieux évaluer la situation. A suivre donc...   



Jeudi 29 avril

La routine. Visio etc...

Dans l'après -midi je me munis de mon appareil photo pour me rendre au château de Saurs afin de capter une image propre à remplir mon contrat dans le blog Défifoto où je publie avec d'autres, tous les premiers jours du mois, une photographie dont le thème est décidé au vote (je participe rarement ). C'est une sorte d'album que j'ai commencé à constituer en avril 2011 (je viens de vérifier). Ce mois -ci "château" était le thème. Je suis donc allée à la rencontre du plus proche, la région n'en manque pas. Celui-ci a la particularité de posséder une cave fameuse et un lieu de dégustation qui accueille des expositions . J'ai un peu enfreint la règle en passant de la cave au parc du château  qui n'est pas ouvert au public. Outre la photo que j'ai sélectionnée, voici quelques prises qui montrent que l'on y aime les équidés y compris les chimériques





    Il y avait une exposition d'un sculpteur Hugues Malbreil, essentiellement des nus dont certains en position très suggestive.


Vendredi 30 avril

Préparation d'un webinaire prévu lundi à 19h00. Avec ce système de visio, on travaille jusqu'à point d'heure.

A 20h00, justement j'ai assisté à la présentation du livre d'Erwan Larher dans le cadre d'une série intitulée "Un livre au coin du feu". Exercice intimiste et cependant frustrant, l'échange est limité.

Samedi 1er mai.

J'ai lu toute la matinée

 
 
 J'aimais bien ce comédien. Ce livre acquis dans une brocante est resté en souffrance pendant deux ans . Pourquoi se décide -t-on pour une lecture plutôt qu'une autre ? Un mystère. En tout cas on revisite avec
Jean-Philippe Guérand tout une époque du cinéma français. Le livre abonde en citations de Rochefort mais aussi de P. Noiret, J-P Marielle, Y. Robert vieux complices qui tous ont trouvé leurs meilleurs rôles et tourné leurs meilleurs films passé la cinquantaine.
Je ne suis qu'à la moitié du livre mais j'y apprend que sa deuxième femme, mère de ses enfants s'est défenestrée quelques années  après leur séparation. Ca me chiffonne. Un bon acteur mais sans doute un compagnon difficile. 

"Un metteur en scène pour moi, c'est un metteur en confiance et c'est un collecteur. C'est un homme qui est en éveil et qui rassemble les couleurs que des acteurs avec imagination lui procurent, et il choisit  dans ces couleurs, bien évidemment, parce que, à priori, c'est son oeuvre aussi. Mais c'est une oeuvre indéniablement collective" (224)

Rochefort me fait penser qu'il avait tourné le Moustachu avec  Dominique Chaussois  qui fut un de mes blogueurs / blagueurs préférés avant de choisr de tirer sa réverence. So long Pluplu. 

dimanche 2 mai,

 


 

Une journée délicieuse, invitée à déjeuner avec quelques nouveaux amis dans un jardin. Il faisait beau, tout était bon et je découvrais des gens avec qui je vais sans doute me lier parce que nous avons quelques goûts en commun dont celui de la lecture. A suivre aussi.

 

 

9 commentaires:

patrick.verroust a dit…

bonjour Zoë ,

A ce que je vois à fleur du lac , il n'est pas lisse mais irisé.... Je lis une contradiction dans votre propos sur l'exploitation des travailleurs, chômeurs et rentiers ont comme point commun de ne pas travailler et de vivre grâce au x contributions de ceux qui bossent fort.je vous épingle,amusé mais je partage votre analyse de fond...Savante comme vous ,êtes vous savez qu'une manipulation génétique permet de modifier l'ADN dont on n'est pas responsable...Si votre instinct compassionnel vous contrarie, songez que "charité bien ordonnée commence par soi-même"...la proposition qui est faite est un tantinet méphistophélique... Les châtelains n'ont pas le sens de l'équité mais sont connaisseurs en équidés....Le sculpteur prête une position très cavalière à son modèle féminin, le modèle masculin a dû fatiguer à la longue...Ah Plu-Plu, j'espère que là où il est est il ne se repend pas d'avoir mis fin à ses jours , que fais-il de ses nuits , ce blagueur désespéré.
Nos échanges m'ont permis de découvrir la face noire de Rochefort. Un mariolle dont les addictions lui ont joué de mauvais tours. A vous lire, chez le moustachu, il n'y a pas que l'argent qui passait par la fenêtre, grande ouverte ,apparemment. La défenestration de son ex en faisait-il un compagnon difficile? En est il responsable? souhaitait-il d'avoir une ex-voto? Chiffonné qu'il était , Dominique, ils se sont froissés... De nouveaux amis grâce à la lecture? ? Vos chambardements intimes se lisent entre les lignes...Bonne semaine !!

Zoë Lucider a dit…

@Patrick Verroust, je ne sais pas s'il est responsable mais je suppute que se faire abandonner après 20 ans de bons et loyaux services pour une femme plus jeune et cinéaste de son état, ça a dû être dur à avaler. Mais elles sont légion les femmes qui subissent ce sort.

patrick.verroust a dit…

Que voulez vous, cet amoureux des chevaux avait un comportement cavalierdans ses rapports avec les humains, notre plu-plu a payé cher son addiction ... Il était trop puliche pouliche pour être au net, ce Rochefort,d'accord, il aurait,peut être, pu sauver son mécéne forcé...Certaines femmes s'en sortent bien, la femme de Bezos a été plaquée, plaquée or , d'accord puisqu'elle est devenue la 3° femme la plus riche du monde, philanthrope discrète et novatrice.. .cette amazons est une guerrière....

Zoë Lucider a dit…

PV, vous en savez des choses sur le beau monde!

patrick.verroust a dit…


"Le beau monde" ...pas plus beau qu'un autre, cela fait longtemps que je ne vais plus coucher au 10 downing street avant une réception à Buckhingham !!!

Colo a dit…

Ah je comprends que vous y réfléchissiez à deux fois avant de "brider" votre liberté, même si la chambre est belle...
Se faire de nouveaux amis est compliqué quand on n'est plus trop jeune (je parle pour moi, bien sûr !!!), ça prend du temps, j'espère que ça collera entre vous !
Merci pour cette chronique faite de tant de choses. Bon week-end !

Zoë Lucider a dit…

@Colo, merci. Je dirai bientôt ce qu'il advient de projet. On peut se faire des amis à tout âge mais il faut reconnaître que le temps bonnifie l'amitié

Dominique Hasselmann a dit…

Joli parc avec ces chevaux transparents.

J'espère que dans la cave aux crus, il y avait du "Cheval Blanc" !

Sinon, il suffira de venir dans quelque temps à l'ex "Samaritaine" parisienne qui va héberger un hôtel-restaurant qui sera loin du "click & collect" ou des McDo essayant de survivre à l'interdiction de nourrir le "petit peuple" qui ne s'est pourtant pas... révolté !

Tout le monde votera Macron, sauf les abstentionnistes ! La campagne électorale a bien démarré avec le Dupond-Moretti envoyé en première ligne dans le Pas-de-Calais... mais pas en premier plan comme ce cher Nanni Moretti ! :-)

Zoë Lucider a dit…

D H, cher Dominique, le monde comme il va inquiète de plus en plus. L'épisode "Gilets jaunes " et les balles "perdues" ont refroidi l'enthousiasme des manifestants. La seule issue dorénavant est de tourner le dos à toutes leurs injonctions, sachant qu'elles sont toutes perverses.