jeudi 8 mars 2012

D'habitude on range, aujourd'hui on dérange !

D'habitude on range, aujourd'hui on dérange, un des slogans phare de la manifestation "grève des femmes" du 8 mars à Toulouse. Une manif joyeuse, bourrée d'énergie, de chants et de rires



Les artistes du collectif cocktail ont ponctué la manifestation de leurs performances


Ici devant le TNT ( Théâtre National de Toulouse, en collants couleur clair, accompagnées d'une musique ad hoc, elles écrivent sur la vitre façade du TNT au rouge à lèvres "art must be beautiful / artist must be beautiful" en référence au manifeste de l'artiste Marina Abramovic qui dénonçait avec cette performance l'injonction à la beauté qui est faite aux femmes dans l'art.
Puis elles nettoient ces écritures avec des chiffons pendant que l'une d'elles déclame les chiffres du rapport du ministère de la culture 2006

– 97% des musiques que nous entendons dans nos institutions ont été composées par des hommes.
– 94% des orchestres programmés sont dirigés par des hommes.
– 85% des textes que nous entendons ont été écrits par des hommes.
– 78% des spectacles que nous voyons ont été mis en scène par des hommes.
– 57% ont été chorégraphiés par des hommes.

Ce sont des hommes qui dirigent :
– 92% des théâtres consacrés à la création dramatique.
– 89% des institutions musicales.
– 86% des établissements d'enseignement.


Devant la Préfecture, elle sont debout et silencieuses, avec devant chacune d'elle une pile de papiers. Elles en font des boulettes qu'elle font semblant d'avaler ou fourrent dans leurs collants, pendant qu'une femme du collectif dresse la liste des sévices subis par les femmes dès lors qu'elles sont immigrées : double et triple peine et qu'on entonne "Laissez passer les sans papiers".




Devant les Galeries Lafayette, une pile de vêtement à leurs pieds, elles les enfilent les uns sur les autres. Une femme du collectif décline les difficultés des femmes dans leur univers de travail : salaires misérables, le travail féminin dévalué, la précarité imposée, le harcèlement des petits chefs. Ajoutons la fréquence des violences (un viol toutes les sept minutes, un meurtre tous les trois jours), les femmes en ont assez et l'ont hurlé dans la rue.

Un peu de nettoyage, une habitude. Pire, une manie, n'est-ce pas, et il y a beaucoup à faire, sans conteste.

Une jolie clown distribue des bisous sur toutes les joues, qu'on soit au cœur du cortège ou sur les trottoirs .
Une belle occasion de recharger ses batteries d'énergie 100% écologique et de constater que la relève est en marche. Beaucoup de jeunes femmes.

Lien Elle est bien jolie la relève.

Un rajout aujourd'hui (10 mars) une vidéo

32 commentaires:

Vinosse a dit…

En matière d'art, peindre des boudins a déjà été fait: Botero mais aussi Picasso, Matisse,etc.
Franchement, le happening des filles en gaines damart est ridicule. Tiens, chez moi, c'est 100% de la création qui est masculine !!!

Euterpe a dit…

Génial ! J'adore ! Non elles ne sont pas ridicules du tout monsieur Vinosse, elles sont pertinentes ! Y en a marre de la vanité inondationnelle et flatullentesque masculine ! Mille bravos aux Toulousaines !

Walrus a dit…

Je suis allé une seule fois à Toulouse. Je m'y suis fait choper ma valoche. Mais vos statistiques sont sauves : le voleur était un mec ;o)

versus a dit…

Ce que je sais, c'est que 100% des hommes naissent d'une femme.
Et ça, c' est un record imbattable mais vrai!

Anonyme a dit…

Chanson de Henri Tachan


Toutes les femmes sont belles,
Toutes les femmes sont tièdes,
Toutes les femmes sont pacifiques,
Toutes les femmes sont douces,
Toutes les femmes sont mousse,
Toutes les femmes sont magnifiques...
Grand'mères-parchemins,
Les veines sur vos mains
Coul'ent en canaux, en rivières,
Grand'mamans-bateaux,
Vos yeux gris sur l'eau
Voguent encore vers hier...

Ell'es sont toutes neuves,
Mêm'e quand ell'es n'en peuvent
Plus de se donner, se vendre.
Ell'es sont toujours les
Filles aux dents de lait
De mes rentrées de septembre,
Toujours écolières,
Déjà millénaires,
Toujours sur nous en avance.
Brebis ou bergères,
Ell'es fleur'ent la litière,
La luzerne, la semence...

Toutes les femmes sont belles,
Toutes les femmes sont tièdes,
Tout's les femmes sont pacifiques,
Toutes les femmes sont calmes,
Toutes les femmes sont palmes,
Toutes les femmes sont d'Afrique,
Mal épanouies par
Des amants ringards
Qui s'affolent et qui se pressent,
Trop tôt engrossées
De petits poucets
Aux cailloux blancs de tendresse...

Benoîte, ma soeur,
Lorsqu'une femme meurt
Après longtemps de patience,
Ça fait plus de bruit
Que toute sa vie
D'humilité, de silence.
Pauvres Don Juan,
Pauvr'es princes charmants
Qui disiez : «Dors et sois belle!»
Voilà qu'aujourd'hui,
L'oiseau part du nid,
Qu'elle s'envole, l'hirondelle...

Toutes les femmes sont belles,
Toutes les femmes sont tièdes,
Toutes les femmes sont pacifiques,
Toutes les femmes sont douces,
Toutes les femmes sont mousse,
Toutes les femmes sont magnifiques!

De la part de J.M.S

Cactus , ciné-chineur a dit…

que les femmes sont belles !( que l'homme est laid )

manouche a dit…

La contestation dans la joie; vivent les meufs!

Vinosse a dit…

Faudrait prendre le temps de lire et comprendre, Euterpe, avant de nous balancer la dernière mise à jour de vos phantasmes sexuels.

zoé lucider a dit…

@Vinosse, boudin est le premier terme que tu utilises. 100% mec en effet.
@Euterpe, vanité inondationnelle et flatullentesque de certains hommes, nuance! Pas tous des ennemis.
@Walrus, c'est tout ce qui vous est resté de la ville ?
@Versus, imbattable!
@JMS merci beaucoup de cette délicatesse.
@Cactus, mais le débit de l'eau, qu'il est beau.
@manouche, ça change des manifs pesantes des vieux syndicalistes.
@Vinosse, tu dérailles.

Vinosse a dit…

Effectivement, j'aurais dû écrire "homosexuels", les phantasmes.

Cactus , ciné-chineur a dit…

Vinosse c'est l'éléphantasme dans votre magasin de porcelaine , Zoë !

Staive a dit…

Pour Henri Tachan, je n' ai pu trouver de vidéo, mais j' ai le 33 tours!
J M S.
Il n'a pas pris une ride.

la bacchante a dit…

Ah le beau jour que ça a du être!

zoé lucider a dit…

@Vinosse, tu aurais pu ne rien dire.
@Cactus mouahahah!
JMS, vous avez bien fait de passer, j'ai eu du plaisir à faire connaissance d' Omédidon.
@la bacchante, oui requinquante

Euterpe a dit…

A Vinosse : il n'y a pas que le sexe dans la vie c'est justement ce que ces manifestantes essaient de faire comprendre à certains (tu as vu Zoé ? J'ai retenu :)) mais y en a qui ont du mal à entendre quelque chose depuis le fond de la classe, apparemment.

Laure K. a dit…

ah, Toulouseee...vilel phare de mes première sorties de manif en 95, excellent ! et le reportage et le témoignage. Qué viva mujeres!

Anonyme a dit…

Hé, Euterpe, il n'y a pas que le sexe dans la vie?
Mais d'après Freud, tout y con-verge!

Mabrouk

Vinosse a dit…

C'est marrant: c'est moi qui vois juste et c'est les autres qui me traitent d'aveugle... tout en reprenant mon point de vue à leur compte.

Il n'y a pire sourd que l'unijambiste !

Sophie K. a dit…

Chouette reportage, merci Zoë. Bon, chez moi, 100% des "chefs de famille" ont ma profession et sont moi (je reprends ces conneries de sondages, avec cette question stupide qu'on vous pose encore sans faiblir).
Sinon, oui, y'a encore du chemin, donc.

Anonyme a dit…

On devrait toujours indiquer le nombre d'hommes dans les manifestations de femmes, histoire d'avoir une idée de l'évolution de leur participation. Rien de propice ne se fera sans eux avec, un concept du type «la transition masculine».
__
ArD

zoé lucider a dit…

@Euterpe, au fond de la classe, ils jouent au strip poker
@Laure K, tu fus toulousaine ?
@Mabrouk, "le mot d'esprit et sa relation à l'inconscient "
@Vinosse, on te vole tes idées ? Alerte!
@Sofka, t'es une vraie cheffe, tout'façon.
@ArD, voir Vincent Cespedes "l'homme expliqué aux femmes"

Cactus , ciné-chineur a dit…

en fait l'homme est le devenir de la femme , non ?

Tania a dit…

Bravo, les Toulousaines !
Merci, Zoë, pour ces images de jeunes féministes qui ne manquent ni d'humour ni d'à propos.

zoé lucider a dit…

@Cactus, il n'y a que des hommes et des femmes tous divers, toutes différentes.
@Tania, la jeune génération est prometteuse

JEA a dit…

La jeune génération n'a pas adopté la langue de bois qui, parfois, la précède. Du style :
- "Le féminisme est un combat de femmes, personne d'autre que les femmes ne peut le porter. Même si, malgré le backlash que nous pouvons toutes constater, le Jacky hétéro fossilisé fait tache dans une société plus libérale et métrosexuelle, il est hautement improbable que les hommes renoncent aussi facilement à tous leurs privilèges de mâles. Et si certains hommes se rangent à nos côtés, il doivent être nommés pro-féministes. Pour se prétendre pro-féministe, il faut aussi avoir lu les textes féministes, et s'être fait une culture féministe."

zoé lucider a dit…

@JEA, je m'inquiétais de votre silence. Merci de cette citation. Qui en est l'auteure ?

JEA a dit…

silence hélas indépendant de ma (bonne) volonté

l'auteure d'une étude lumineuse : "L'homme féministe arrive, il est là, décomplexé, il affiche son féminisme tout neuf. Bonne nouvelle ?"
parvient à classer tous les hommes en seulement trois espèces :
- soit "un patriarcal incurable calcifié"
- soit "un paternaliste doucereux"
- soit encore "un féministe, épithète plus flatteur pour un homme que pour une
femme..." avec l'extrait proposé dans mon premier commentaire
cette analyste rigoureuse m'ayant insulté pour soi-disant révisionnisme historique, il ne me plaît pas de la nommer ici

zoé lucider a dit…

@JEA, je vois...De même que tous les hommes ne sont pas forcément d'affreux machos fossilisés, de même toutes les féministes ne sont pas d'horribles mégères castratrices. Nous avons tous du chemin à faire pour inventer des relations pacifiées.
J'espère que vous allez bien.Avec toute ma bonne amitié.

Anonyme a dit…

Un peu d'eau à mon moulin : historique de la aprticipation des hommes ici. Comme toujours, l'approche historique apporte un éclairage...

Anonyme a dit…

Anonyme était ArD.

zoé lucider a dit…

@ArD, merci pour le lien. Je compte parmi mes amis des hommes très féministes et qui osent prendre la parole face à leurs collègues sur le sujet et des femmes qui n'ont jamais tenté de changer quoi que ce soit, s'estimant peu concernée.

Dominique Hasselmann a dit…

Belles photos, belles filles (mais on n'ose insister...), belles inventions.

Heureusement qu'il y a déjà plus de blogs féminins que de femmes PDG (on se passerait bien de la patronne du Medef et on en regretterait presque le baron Seillière...).