dimanche 2 décembre 2018

Bribes de vie



Oui, cette petite chose, suspendue anime la grosse bébête
Elle est heureuse d'avoir été engagée pour  participer à l'aventure de La machine
Ci-dessous un court aperçu





La Halle / Musée où s'agite tout un arsenal de machines, grosses et petites et où se tiennent des ateliers sur cet art étonnant


Un autre jour, un ami, Mathieu Chiva a modelé en direct le visage d'un ami au cours d'une délicieuse soirée qui s'est achevée par la projection du film "L'artiste et son modèle" une merveille en Noir et Blanc et un des derniers rôles de l'immense Jean Rochefort



Un ami est parti dans ce cercueil décoré par tous ceux qui l'aimaient et nous étions nombreux.
 Un enterrement très vivant si j'ose dire


J'ai aussi beaucoup bougé. Bilbao, Paris, Barcelone


Je vous fais grâce des vues du musée Guggenheim. J'y suis allée bien-sûr et un autre jour je me suis échappée pour aller tremper mes pieds dans l'océan.


Dernière destination en date (j'en reviens) Timisoara. La ville sera ville européenne de la Culture en 2021. Elle s'y prépare en redonnant des couleurs à ses monuments hérités de son époque austro-hongroise

L''art mural y est bien développé en tout cas.


Et quel plaisir de marcher dans des rues qui ne sont pas gavées de voiture et entre des murs vierges de placards publicitaires, en s'arrêtant dans des petits cafés cosy où tourne une musique douce émanant d'un vinyle



Hier matin de ma chambre d'hôtel un spectacle d'oiseaux fuyant à tire d'ailes, mais quoi ?

7 commentaires:

Tania a dit…

Des voyages et des rencontres, une saison bien remplie !
Vu à la télévision un reportage sur ces drôles d'animaux machines si spectaculaires, je leur préfère tout de même le vol des oiseaux. Bonne semaine, Zoë.

Zoë Lucider a dit…

@Tania, Prouesse technique contre prouesse naturelle, on peut préférer lla seconde, mais sont-elles opposables ? Merci de votre visite .

Patrick Verroust a dit…

Zoë, Vous êtes une enthousiaste doté de talents pour vous régaler de la vie que vous êtes construite Vous avez un joli brin de plume pour narrer vos réflexions et commentaires avec verve...Mais, je crois que le qualificatif "immense" doit être usé avec grande prudence et parcimonie.
Sans le savoir, vous avez été impacté par la réserve que j'apporte. ..Je n'en dis pas plus...A cheval, il n'y a pas que des don quichotte 100 pour 100

Zoë Lucider a dit…

@PV, vous n'accordez pas à Jean Rochefort la même admiration qu'il m'inspirait. J'aimais bien la personne, au-delà de l'excellent acteur.

Dominque Hasselmann a dit…

Bel itinéraire... le "monstre" toulousain aurait pu servir récemment à la manif des "gilets jaunes", histoire de mieux voir de loin les CRS !
Timisoara : pour moi, le mot cela reste accolé aux époux Ceausescu et à leur palais démentiel (jamais vu en vrai mais il paraît qu'il vaut le... déplacement).
Jean Rochefort fut un très grand acteur, vous avez raison...

Et l'oiseau final vous permet une très jolie envolée.

patrick.verroust a dit…

Zoë: Est il utile de déboulonner les idoles, monter l'ombre noire portée par un cavalier un peu trop cavalier ? Je n'aime pas colporter les vérités sombres si elles ne sont pas utiles..Ce serait un travail haras-ssant ...IL y a plus mauvais cheval ...Allez je suis conciliant Rochefort, d'accord...Ce n'était pas un bleu dans son métier :)

Zoë Lucider a dit…

@D.H Merci pour ce commentaire aimable. Timisoara ne porte plus trace de Ceausescu mais encore de l'épouvantable style sans style de l'architecture de l'ère soviétique, en contraste absolu avec celle de l'époque austro-hongroise.
@PV, si vous faites allusion à sa hernie de Don Quichotte raté, je ne connais pas les dessous de cette histoire et elle ne m'intéresse pas en réalité.